Répondre à : Les projets qui vous inspirent !

Les cours Forums [Questions transversales] Les projets qui vous inspirent ! Répondre à : Les projets qui vous inspirent !

#8442

mariads
Participant

Bonjour,

Actuellement, je travaille avec un paysagiste (Nicolas Dutour) sur un projet de recherche interdisciplinaire in situ Théâtre et Paysage. Notre recherche-création vise à explorer les outils d’un paysagiste comme source d’une dramaturgie hors-les-murs. Envisager l’espace public avec tous les questionnements que cela suppose: comment faire, le déplacement, le décentrement et l’engagement… Nous avons créé ensemble un collectif les dénominateurs communs et avons déjà mis en scène des marches sensibles. (Par exemple: https://bigbiennale.ch/equipages/denominateur-commun)

Voici quelques inspirations:

Le travail de recherche entamé par le couple américain formé par la chorégraphe et danseuse Anna Halprin et son mari architecte-paysagiste Lawrence Halprin nous intéresse beaucoup.

Puisant ses thématiques dans la réalité, le collectif Rimini Protokoll développe des propositions construites à partir de recherches précises, de situations existantes et pouvant être mis en scène en contact direct avec le réel, hors les murs, dans l’espace public. Ils mettent souvent le spectateur à contribution ou en situation de participation.

Le travail artistique du collectif “Grand Magasin” est de notre point de vue pertinent car les dispositifs imaginés prennent place dans l’espace public et interagissent avec la vie quotidienne. Les créateurs insèrent des fictions dans le réel in situ et hors-les-murs. Leur travail cherche à révéler des aspects de la réalité qui passent inaperçus.

Lors d’une édition passée du festival les Urbaines à Lausanne, l’artiste Melissa Tun Tun a proposé une création intitulée Carwash. Une proposition qui sortait les spectateurs du théâtre pour les emmener à une station de lavage de voiture. Le public était assis en face de l’édifice et attendait qu’une voiture passe pour être nettoyée. L’artiste orchestrait ainsi
une scène du quotidien en nous invitant à rendre spectaculaire ce qui est habituellement considéré comme ordinaire.

Le percussionniste bernois Julian Sartorius a présenté, lors du festival Bazart de 2017 à Genève, une « Balade sonore percussive » durant laquelle il invitait un public muni de casques à le suivre dans l’espace public. Muni de deux baguettes, il composait un concert en live avec toutes les matérialités sonores qui se présentaient (équipements publics,
asphalte, barrières, portes…).

Cet été, nous avons aussi découvert le travail du collectif bordelais « Jeanne Simone » autour d’une proposition “Sensibles quartiers” qui invitait un groupe de spectateurs aux oreilles casquées à déambuler dans un quartier en périphérie de la ville. Leur dispositif se base sur une déambulation sensible et une écoute en direct des sons du quartier. Un ingénieur du son accompagne continuellement quatre performeurs qui dansent, parlent, décrivent et interagissent avec le réel.

Maria Da Silva

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  mariads.