Webinar, conférence en direct

MERCREDI 2 OCTOBRE 2019,
De 12h30 à 13h30 (GMT+2),
la FAI-AR et le Master Performing Public Space vous donnaient rendez-vous pour une conférence en direct sur “L’éthique dans les projets participatifs”
Regardez l’enregistrement!

Gratuit – Disponible en anglais uniquement.


Un webinar est une vidéo en direct et interactive. Ce webinar sera modéré et présenté uniquement en anglais. L’accès sera gratuit.
Tout au long de la session, les participants pourront commenter et poser des questions sur un tchat.
Le webinar débutera par 35 minutes de présentation et se poursuivra par une discussion de 25 minutes, nourrie des remarques et questions des participants.

Vous souhaitez y accéder ? Enregistrez-vous sur cette page et connectez-vous le jour J. Même si vous n’êtes pas inscrits au MOOC, vous avez accès au webinar.
Vous n’avez pas pu y assister ? Le webinar est enregistré et publié sur cette page.



Pendant ce webinar, des intervenants du master Performing public space présentent leur vision de “la place des publics”, avec un focus sur l’éthique et la responsabilité de l’artiste.
Nous nous concentrons plus particulièrement sur des interventions artistiques impromptues ou non annoncées, programmées en dehors des temps de festival.
Dans un tel contexte, l’oeuvre devient dépendante de celui-ci et c’est à l’artiste d’inventer des façons de convoquer spectateurs et participants.

Ces réflexions nous amènent à explorer deux notions- clés:
– Le public : qui sont les “publics” dans l’espace public? Comment entrer en relation avec les publics ? Le travail en espace public peut-il être inclusif?
– La propriété : Est-ce qu’un espace public peut être mobilisé pour une intervention artistique ? Comment se négocie alors cette appropriation ?



Jean-Sébastien Steil, directeur de la FAI-AR

Camille Fourès, chargée de projet à la FAI-AR

Heleen de Hoon (modératrice) directrice des études, Master Performing Public Space, Fontys Arts University
Heleen est comédienne et dramaturge. Elle est membre du conseil artistique de la Fontys Academy of Circus and Performance Art, où elle prodigue des cours théoriques et pratiques depuis 2011. Elle a aussi oeuvré comme directrice artistique de la programmation rue et cirque du festival Oerol. Heleen mène des projets de recherche en art, et s’intéresse notamment à l’interaction entre le performeur et le public.

David Limaverde enseignant, Master Performing Public Space, Fontys Arts University
Basé à Amsterdam, éducateur en art d’origine brésilienne, artiste de performances participatives et chercheur. Ses centres d’intérêts sont l’art-activisme, la performance socialement engagée, la création participative et les thèmes transversaux d’écriture collective, de collaboration, de pratiques relationnelles ou de participation civique.
David est formé en théâtre physique, il a obtenu un MA en recherche internationale à l’Université d’Amsterdam et un Ph.D. en arts et éducation à l’Université des Beaux-arts de Barcelone, où il est conférencier invité. Il est membre de l’association 0T301 – où il coordonne des projets d’art collectif via la Maison de la Participation – et membre d’organisations LGBTQ+ d’éducation à l’art comme l’InSEA.

Jan Staes directeur des études Master Arts Education, Fontys Arts University




Produite par la FAI-AR et le Master Performing Public Space (Fontys Arts University, Tillburg, Pays-Bas)

Le nouveau master international Performing Public Space (PPS) est destiné aux créatifs internationaux, de différentes disciplines, qui considèrent l’espace public comme un environnement artistique. Ce programme hybride d’un an (apprentissage en ligne et en présentiel) transforme le terrain de l’espace public en toile de fond de l’intervention et de l’expression artistique. Les créatifs venant du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique, des beaux-arts, de l’architecture, des arts numériques ou du design graphique sont les bienvenus dans ce programme. Les coaching individuels, couplés avec des accès 24h/24 et 7jours/7 à la plateforme d’apprentissage en ligne, ainsi qu’à des “Bootcamps” à Tilburg (Pays-Bas), immergent les étudiants dans une communauté créative internationale.